Velouté de butternut, gomasio épicé maison

La courge butternut, c’est LA star de l’automne. Ce légume à la mode est très doux au goût, et lorsqu’il est mixé, a une texture incroyablement veloutée. Je lui ai trouvé un autre avantage: si la butternut est bio ou bien lavée puis brossée, ce n’est pas la peine de l’éplucher !

J’ai préparé cette semaine un très bon velouté de butternut, assaisonné avec du gomasio maison. Un petit plat comme on les aime, goûteux et réconfortant !

Le gomasio se trouve habituellement en magasin bio, c’est un mélange de graines de sésame grillé et de sel marin, j’en achète parfois en magasin bio mais cette fois-ci je l’ai réalisé en le relevant un peu, avec du sel d’Alae rouge, et un peu de piment doux.

Le sel d’Alae rouge ou sel d’Hawaï rouge vient des iles Hawaï dans le Pacifique. Les Hawaïens ont créé ce sel de mer séché au soleil puis mélangé à de l’argile rouge purifiée, il est utilisé depuis des décennies pour assaisonner et conserver les aliments.

Veloute butternut

Veloute butternut

Temps de préparation : 15 min
Temps de cuisson : 20 min

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 courge de butternut de taille moyenne
  • 800 ml de bouillon de volaille
  • 25 g de graines de sésame
  • 3 g de sel d’Alae rouge
  • 1/2 c. à café de piment doux

- Coupez la courge en 2, épépinez-la, et coupez-la en dés d’environ 2 cm de côté.
- Faites chauffer le bouillon et, à ébullition, plongez-y les morceaux de courge.
- Laissez cuire à feu doux, à couvert, pendant environ 20 minutes.
- Lorsque les morceaux de butternut sont cuits, égouttez-les tout en réservant le bouillon.
- Mixez finement en rajoutant le bouillon petit à petit, pour arriver à la texture souhaitée. Réservez.
- Grillez à sec les graines de sésame dans une petite poêle. Attention, les graines brûlent rapidement, secouez la poêle régulièrement et dès que vous voyez les graines blondir, éteignez le feu.
- Versez le sésame dans le mortier, ajoutez le sel et le piment. Écrasez jusqu’à ce qu’environ 80% des graines soient moulues.
- Servez le velouté bien chaud dans des bols et saupoudrez de gomasio.
- Enjoy !

Chirashi saumon-avocat-omelette

Connaissez-vous le Chirashi ? C’est une version « destructurée » des makis et des sushis, que l’on peut trouver en restaurant japonais. Il n’y a pas de roulage d’algue Nori, juste le riz à sushi, le poisson cru, de l’avocat, et parfois de l’omelette. Le tout harmonieusement disposé dans un bol. Idéal pour emporter au bureau, un repas complet !

Il existe de multiples variantes à réaliser tant au niveau des poissons utilisés (saumon, dorade, anguille…) que des agréments (crudités, omelettes, graines…).

Avant, j’en commandais de temps en temps au livreur ou au restau, jusqu’à que je tombe sur cet article du blog Avocat-Chocolat : je me suis rendue compte que je pouvais en faire maison, et que ça n’était pas compliqué ! Il y a un peu de temps de préparation mais le résultat est vraiment sympa !

Ingrédients pour 2 Bols / 2 personnes :

- Le riz

  • 150 g de riz rond ou riz pour sushi
  • 25 cl d’eau
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
  • 3 cuillères à café de sucre,
  • une ½ cuillère à café de sel

- Le poisson

  • 1 pavé de saumon d’environ 150 g (frais – surgelé – décongelé  ou surgelé  – décongelé, pour éviter les bactéries)

- L’omelette « tamago yaki »

  • 1 œuf
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
  • 1 cuillère à café de sucre
  • 1 cuillère à café d’huile de sésame (ou d’arachide à défaut)

- La garniture

  • 1 avocat mûr à point
  • 1 cuillère à soupe de graines de sésame blond
  • 1 cuillère à soupe de graines de sésame noir

Commencez par préparer le saumon.

- Coupez le saumon en fines tranches lorsqu’il est en cours de décongélation, puis laissez-le finir de décongeler au frais.

Préparez ensuite le riz.

- Rincez le riz trois fois à l’eau froide en frottant légèrement les grains entre vos doigts. Égouttez-le entre chaque rinçage.
- Versez le riz dans un saladier et couvrez-le d’eau froide. Couvrez et laissez gonfler le riz au moins 1 à 2 heures.
- Égouttez le riz et versez-le dans la casserole, ajoutez l’eau et portez à ébullition. Baissez le feu au minimum dès que l’eau bout, couvrez, laissez cuire 10 minutes sans soulever le couvercle, enlevez la casserole du feu et laissez reposer le riz 10 minutes sans jamais soulever le couvercle.
- Pendant que le riz cuit, versez le vinaigre dans un verre, avec le sel, le sucre et mélangez jusqu’à ce qu’ils soient complètement dissous. Vous pouvez passer le verre 10 s au micro-ondes pour accélérer la dissolution.
- Après que le temps de repos du riz cuit soit écoulé, soulevez le couvercle et verser le riz dans un grand plat creux. Versez le mélange de vinaigre, sel et sucre sur le riz encore chaud, et mélangez avec une spatule en soulevant le riz.
- Laissez refroidir à température ambiante.

Pendant que le riz refroidit :

- Coupez l’avocat en lamelles et réservez-les dans un bol (avec éventuellement du jus de citron pour éviter l’oxydation).
- Confectionnez l’omelette : battez l’œuf avec le sucre et le vinaigre de riz dans un bol puis faites cuire le mélange dans une petite poêle bien chaude avec l’huile de sésame.

Enfin, procédez au montage :

- Disposez le riz dans un bol ou une assiette creuse , puis dispersez harmonieusement les tranches de saumon cru, l’avocat et l’omelette en lamelles et saupoudrez de graines de sésame.

Servez avec de la sauce soja !

Brocolis sautés à la sauce soja et au sésame

Le dimanche soir, je suis en générale adepte de la cuisine rapide et facile, par la force des choses réalisée à partir des fonds de frigo, mais toujours bonne pour prolonger la douceur du week-end :-) .

Hier, nous avons dégusté des choux brocolis sautés à la sauce soja et au sésame, réalisés en 10 minutes chrono vaisselle incluse, qui se sont révélés absolument délicieux. J’ai trouvé cette recette au détour de la blogosphère, sur Annestramgram. Je vous la recommande donc chaudement pour un jour sans motivation et avec brocolis en stock ;-) .

Brocolis sautés au sésame et à la sauce soja

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 1 petit brocoli
  • 1 c. à café d’huile d’olive
  • 2 c. à soupe de sauce soja
  • 1 c. à café d’huile de sésame
  • 1 c. à soupe de graines de sésame
  • 1 gousse d’ail

- Prélevez les fleurettes de brocoli et lavez-les. Vous pouvez consommer également les tiges, en les coupant en rondelles ou dans le sens de la longueur pour celles qui sont longues et fines.
- Égouttez-les et faites-les cuire dans une casserole d’eau bouillante salée pendant 6-7 minutes. Les fleurettes doivent être « al dente » (pas trop croquantes mais pas trop molles non plus).
- Épluchez la gousse d’ail, retirez le germe et hachez-la finement.
- Faites dorer les graines de sésame à sec dans une poêle anti-adhésive et réservez.
- Faites chauffer l’huile dans la poêle, jetez-y les fleurettes de brocoli égouttées, et coupées en 2 dans la longueur.
- Ajoutez l’ail, la sauce soja, et les graines de sésame. Mélangez délicatement.
- Faites sauter à feu assez vif pendant 2-3 minutes et servez sans attendre.

Cette recette peut tout à fait être réalisée avec des choux brocolis surgelés, allongez dans ce cas la cuisson de 4-5 minutes.

Enjoy !

Chouchous cajou

La semaine dernière, j’ai réalisé une super recette trouvée sur le blog de Bernard : les pralines thaïlandaises, que je préfère nommer les chouchous cajou. Vous connaissez tous les chouchous, ces gourmandises croquantes à base de noisettes caramélisées ? Bernard en a publié une recette simplissime, à base de noix de cajou, et avec en plus des graines de sésame pour le côté « restaurant chinois ».  J’ai trouvé que c’était une super idée de friandises à offrir,  je vous la partage donc ici. J’ai respectée sa recette à la lettre, j’ai juste doublé les doses, afin d’en offrir à la fois au boulot et à mes profs de sport. Je les ai goutées, et c’est juste à tomber !

Chouchous cajou

Ingrédients pour 4 beaux sachets :

  • 500 g de noix de cajou non grillées, non salées
  • 500 g de sucre
  • 1 c. à café de sel
  • Des graines de sésame non grillées

- Mettez le sucre et le sel dans une large poêle avec assez d’eau pour l’imbiber complètement.
- Laissez bouillir jusqu’à ce que le sucre fasse de grosses bulles épaisses.
- Ajoutez les noix de cajou natures dans la poêle.

Chouchous cajou

- Laissez bouillir en mélangeant constamment. Le sucre va alors sabler. Il faut essayer autant que possible, d’enrober et de séparer les noix de cajou.
- Ajoutez 2 grosses c. à soupe de graines de sésame.
- Toujours en mélangeant constamment, laissez légèrement caraméliser la surface des noix de cajou, sans pour autant refondre tout le sucre. Il faut juste obtenir une fine couche de caramel sur le sucre qui couvre les noix de cajou.
- Versez sur un papier sulfurisé ou un tapis de cuisson.

Chouchous cajou

Quand elles sont refroidies, séparez celles qui sont collées entre elles, puis stockez-les dans une boite hermétique, car ces pralines craignent terriblement l’humidité. Et surtout gardez-bien toutes les miettes et brisures qui pourraient subsister, cela pourrait vous servir. Chez moi, ils ont servi ultérieurement comme garniture pour des délicieux cookies, la recette est à venir !

Salade composée, boulettes de thon, et mini-quiche poireau/lardon/chèvre

Aujourd’hui, pour régaler des amis, j’ai préparé un petit repas léger et bien frais : une salade composée, servie avec des boulettes de thon au pavot ou au sésame, et une mini-quiche poireau/lardon/chèvre par personne.

La salade et les boulettes sont librement inspirées d’une recette de Chef Nini.

Voici les recettes, pour 4 personnes :

Salade composée :

  • 1 sachet de jeunes pousses (mâche, roquette, mesclun)
  • 1 avocat
  • 5 champignons de Paris frais et nettoyés
  • 3/4 d’oignon blanc
  • 3/4 de poivron jaune
  • 10 tomates cerises rouges et jaunes

Dans un saladier, disposez :
- L’avocat dénoyauté puis coupé en gros dés,
- Les 3/4 du poivron épépinés puis coupés en cubes,
- Les 3/4 d’oignon blanc émincés,
- Les champignons tranchés en fines lamelles,
- Les tomates coupées en 2,
- Et la salade.

Mélangez, réservez au frais et servez avec une vinaigrette composée d’un peu de moutarde, de citron, d’huile d’olive et de vinaigre de cidre.

Mini-quiches poireau/lardon/chèvre ( x 4) :

  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • 20 cl de crème liquide
  • 2 œufs
  • L’équivalent de 2 beaux poireaux (poireaux surgelés pour moi, j’ai fait à l’œil)
  • 100 g de lardons
  • 1 c. à soupe + 4 c. à café de fromage de chèvre frais
  • sel, poivre, muscade

- A l’aide des moules à tartelettes retournés, découpez 4 cercles de pâtes feuilletée (le reste pourra servir à faire des petites torsades pour l’apéro).
- Chemisez les moules avec la pâte et réservez.
- Disposez les poireaux et les lardons dans un faitout, couvrez, et laissez cuire à feu moyen. Remuez de temps en temps.
- Battez à la fourchette les œufs avec la crème, la c. à soupe de chèvre frais, puis assaisonnez à convenance.
- Lorsque le mélange poireaux/lardons est cuit (je dirais au bout de 10 minutes lorsqu’il n’y a plus d’eau, et que les poireaux sont fondants), répartissez-le sur les fonds de pâte.
- Recouvrez avec les œufs battus.
- Disposez une quenelle de chèvre frais sur chacune des quiches et enfournez à 180° c pendant 15 minutes.

Les boulettes de thon

  • 2 boites de thon au naturel
  • 1/4 de poivron jaune
  • 5 cl de crème fraiche liquide
  • 2 c. à soupe de jus de citron
  • 1/4 d’oignon blanc
  • 5 feuilles de basilic
  • Graines de sésame
  • Graines de pavot

- Égouttez le thon et écrasez-le dans un saladier.
- Lavez le poivron et émincez-le très finement.
- Émincez également très finement l’oignon.
- Ciselez le basilic.
- Ajoutez le basilic, le poivron et l’oignon dans le thon. Versez le jus de citron et la crème fraiche.
- Malaxez jusqu’à obtenir une pâte homogène qui se travaille bien.
- Formez des boulettes de la taille d’une noix.
- Roulez-les dans le sésame ou dans le pavot et réservez au frigo pour qu’elles durcissent.

Vous pouvez sortir ces boulettes au dernier moment pour les servir avec la salade et les mini-quiches tièdes.

Bon appétit ! :-) :-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...